La pierre, une filière qui se construit

Jasses, toits-citernes, lavognes, murs en pierres sèches... Entre traditions et savoir-faire, le territoire du Parc naturel régional des Grands Causses est composé d'un patrimoine caussenard riche illustrant toute l'ingéniosité des populations d'autrefois. Aujourd'hui, plusieurs acteurs et associations oeuvrent pour sa préservation, reconstruction et mise en valeur. 

Partagez  

Des micro-carrières pour la vitalité du patrimoine bâti 

Le Parc naturel régional des Grands Causses accompagne les artisans adhérents à l'association ALC pour l'ouverture de micro-carrières de lauzes calcaires sur le territoire. Repérage des sites, évaluation de l'impact sur le paysage, sur la ressource en eau et sur la biodiversité... Une expérimentation encadrée, en économie-circulaire, qui maintient et qui favorise un savoir-faire non délocalisable et la réhabilitation du patrimoine caussenard. La période d’extraction ne va pas au-delà d’une semaine par an, pour un volume maximal autorisé de 100m3. Le creusement avoisine en général 1,50m de profondeur.

De premiers ouvrages revitalisés 

Après une première phase d'extraction de lauzes en avril 2021 sur le plateau du Larzac, qui a permis de dégager 10m3 de pierres, un premier chantier de réhabilitation a été mené dans la vallée de la Dourbie. Début 2022, c'est une toiture en lauze située dans le village de Saint-Véran, qui a bénéficié d'une réfection en pierres sèches locales. 

Des prospections géologiques complémentaires sont réalisées sur la zone sud du Massif Central par des élèves de l'Ecole nationale des Mines d'Alès, en stage auprès de l'ABPS, en quête de sites potentiels de lauzes calcaires et schisteuses, pour poursuivre ce type d'action et favoriser la rénovation du bâti caussenard traditionnel. 

Le programme Laubapro pour dynamiser la filière pierre en Massif Central 

Le programme Laubapro est porté par l'Association des bâtisseurs de la pierre sèche (ABPS). Il résulte d'un travail collaboratif entre artisans, associatifs, élus et institutionnels. Dans ce cadre, le Parc naturel régional des Grands Causses porte l'action 2.2 d'un chantier pilote en pierres clavées avec les services routiers du Département de l'Aveyron. Situé sur la commune de Peyreleau, au seuil des Gorges du Tarn, ce chantier porte sur la construction d'un ouvrage de soutènement en pierres clavées. Afin de définir les règles et les techniques de construction compatibles avec les charges routières, l'ABPS va tester ce type d'ouvrage sur une plateforme test. La construction, sous maîtrise du Département de l'Aveyron devrait débuter fin 2022-début 2023.